header ads

Notions générales d’écologie des plantes - Cours d Ecologie SVI S5

Attention! Ce text est protégé par des droits d'auteur. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont strictement réservées à Biologie Maroc.

Plan de cette partie :

1. Qu’est-ce qu’une condition environnementale ?
2. Qu’est-ce qu’une ressource ?
3. Interactions biologiques
4. Perturbation et diversité des communautés
5. Stratégies des espèces végétales


NOTIONS GÉNÉRALES D'ÉCOLOGIE DES PLANTES 

 La distribution et l’abondance d’une espèce dépendent : 
• de l’histoire de l’espèce (voir cours d’évolution et spéciation) ; 
• des taux individuels de naissance, mortalité et migration (voir cours de dynamique des populations) ;
• des conditions environnementales ; 
• des ressources qu’elles nécessitent ; 
• des interactions biotiques avec les autres espèces ; 
• des perturbations ; 
• et de la stratégie adaptative de l’espèce. 


1. Qu’est-ce qu’une condition environnementale ? 

Une condition est un facteur environnemental abiotique qui varie dans l’espace et dans le temps et auquel les organismes répondent de modes distincts (température, humidité relative, pH, salinité, vitesse du courant, concentration des contaminants). Contrairement aux ressources, les conditions ne sont pas consommées ou épuisées par un organisme, ni peuvent résulter moins accessibles ou inaccessibles par un organisme à cause de la présence d’un autre. Cependant, une condition peut être modifiée par la présence d’autres organismes (pH du sol). 

Effets généraux des conditions : 

• Les conditions létales peuvent limiter les distributions même si elles se présentent occasionnellement ; 
• Les conditions suboptimales peuvent limiter les distributions car elles conduisent à une réduction de la croissance ou de la reproduction, ou à une augmentation des probabilités de mortalité ; 
• Les conditions suboptimales agissent souvent par altération du résultat d’une interaction biologique ; 
• Les conditions suboptimales interagissent souvent avec d’autres facteurs ; 
• Les effets des conditions suboptimales sont souvent modérés par les réponses évolutives, physiologiques et de comportement des organismes ; 
• Au niveau des limites de l’aire de distribution, les espèces occupent des endroits où les conditions sont similaires à celles qui règnent au centre de l’aire de distribution. 




¦ 〠 ¦   Suite du cours



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires