header ads

LES LYSOSOMES #2 -CH IV- Cours de Biologie Cellulaire SVT S1

Attention! Ce text est protégé par des droits d'auteur. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont strictement réservées à Biologie Maroc.
b- Autophagie
Elle permet la dégradation des structures cellulaires (REL, mitochondries) ou bien la destruction de toute la cellule (histolyse). Une portion enveloppe l’organite et crée un autophagosome qui va fusionner avec un lysosome. Après digestion les lysosomes secondaires se transforment en corps résiduels rejetés par exocytose.
Exemples :
- Elimination des vésicules de sécrétion en excès : crinophagie
- Digestion des tissus au cours de la métamorphose (régression de la queue du têtard)

Cas particuliers :
Dans certaines cellules les lysosomes libèrent leurs enzymes dans le milieu extérieur.
Exemples :
- Les ostéoclastes libèrent leurs hydrolases pour solubiliser la matrice minérale
- Les champignons déversent leurs hydrolases pour fragmenter les macromolécules et ensuite absorber les petites molécules obtenues.

Remarque :
Les protéines désignées vers les lysosomes ont un phosphate inséré au niveau du mannose de l’oligosaccharide N-lié et de là elles sont dirigées par des récepteurs spécifiques vers les lysosomes.

IV- Les maladies lysosomales 

Altération de la membrane lysosomale 

Ce phénomène est observé dans les cas suivants :
* La silicose :
Les cristaux de silice inhalés vont être phagocyté par les macrophages pulmonaires. Ces cristaux vont établir des liaisons hydrogènes avec la membrane lysosomale et provoque sa rupture et de là la libération des hydrolases. Ces derniers provoquent une inflammation des voies pulmonaires.
* la goutte :
Les cristaux d’urate sodique provoquent une inflammation des articulations suite à une rupture de la membrane des phagosomes.
* La streptococcie :
Maladie infectieuse provoquée par des streptocoques qui par leurs exotoxines dissolvent la membrane lysosomale.

La régurgitation 

C’est un déchargement du contenu lysosomale vers l’extérieur ce qui provoque la dégradation des tissus conjonctifs.

Encombrement 

La surcharge en composés non digérés à cause de l’inactivation ou l’absence de l’hydrolase spécifiques à la suite d’une mutation génétique.
* Maladie de GAUCHER :
Accumulation d’une sphingolipide non hydrolysé dans les lysosomes du foie et de la rate.

* Maladie de TAY SACHS :
Accumulation du ganglioside GM2 dans les lysosomes du tissu nerveux.

V- Biogenèse 

Les lysosomes se forment de deux façons :
* A partir de l’AG
Les hydrolases sont synthétisées dans le RE puis transitent l’AG qui donnent des vésicules qui constituent par la suite les lysosomes primaires.
* A partir du RE
Les hydrolases sont synthétisées dans le RE puis passe dans le REL à partir du quel bourgeonnent des vésicules pour donner les lysosomes primaires sans transiter par l’AG.
Les lysosomes secondaires se forme par fusion des lysosomes primaires avec des vésicules contenant le substrat.




Enregistrer un commentaire

0 Commentaires