Guide des ISPITS Maroc - école des infirmier

Les ISPITS : une force de changement

La pénurie en ressources humaines est l’une des caractéristiques les plus frappantes du secteur de la santé au Maroc. C’est un vieux problème qui persiste malgré les efforts déployés par le Ministère de la Santé.
La stratégie sectorielle de la Santé 2012-2016 prévoit une multitude d’actions et de mesures ayant pour objectif le renforcement des effectifs du personnel du Ministère de la Santé et le rehaussement de la qualité de l’enseignement. L’objectif étant d’assurer la formation de professionnels de Santé compétents dans leurs domaines et ayant un niveau universitaire et une ouverture sur l’environnement académique et professionnel.
La Direction des Ressources Humaines du Ministère de la Santé est consciente que le point de départ pour remédier à cette situation consiste en la mise en place d’un système de formation performant. Ce système devrait permettre la production d’un personnel soignant suffisant en quantité et disposant des compétences et capacitations requises pour répondre aux besoins évolutifs de la population.
Dans cette optique, les Instituts Supérieurs des Professions Infirmières et Techniques de Santé (ISPITS) ont été institués en 2013 pour aligner la formation des infirmiers aux normes de la loi 01-00 portant organisation de l’enseignement supérieur. Les ISPITS sont désormais sur la liste des établissements de l’enseignement supérieur ne relevant pas des universités, ils sont sous la tutelle de l’autorité gouvernementale chargée de la Santé.
Les objectifs majeurs de cette réforme étant le rehaussement du niveau de la formation et l’instauration de passerelles avec d’autres établissements de l’enseignement supérieur tout en permettant l’introduction des cycles de master et de doctorat.

Missions et valeurs des ISPITS

1. Missions

Dans le contexte de la nouvelle réforme LMD, les ISPITS ont pour missions principales :
  • La formation initiale dans le domaine des sciences infirmières et techniques de santé (cycle de la licence professionnelle, cycle du master et cycle du doctorat) ;
  • La formation continue ;
  • La recherche scientifique et technologique favorisant le développement de la profession infirmière et des techniques de santé ;
  • La réalisation d’expertises liées aux domaines des professions infirmières et des techniques de santé.

Ils participent aussi à l'effort d'intégration, de coordination et de rationalisation du système national de l'enseignement supérieur par la contribution :
  • Au développement des complémentarités avec les établissements de l’enseignement supérieur ;
  • A la mise en place de passerelles avec les établissements de l’enseignement supérieur public au niveau des cycles, filières et options ;
  • A la réalisation et à la conduite de programmes communs en matière de formation et de recherche ;
  • A la promotion des synergies à travers l'émergence de centres ou pôles spécialisés.

2. Valeurs

Dans la pratique et durant tout le processus de formation-apprentissage, les ISPITS incarnent le partage de valeurs séculaires de l’éthique qui régissent les textes de la déontologie et du droit et qui s’inscrivent dans les orientations politiques nationales et internationales de la santé.
En se référant aux principales valeurs qui sont au cœur de la pratique infirmière, on constate que celle-ci est très respectueuse de l’éthique. De ce fait, les différents ISPITS s’engagent à imprégner les futures professionnelles de santé d’un ensemble de valeurs organisationnelles et professionnelles orientées vers le respect de l’humanisme, l’équité, l’intégrité, le civisme, la responsabilité, la construction d’une identité professionnelle - moteur de la socialisation professionnelle - et le développement d’une culture de soins infirmiers sécuritaires, de qualité, et conforme à l’éthique.
En se référant aux principales valeurs qui sont au cœur de la pratique infirmière, on constate que celle-ci est très respectueuse de l’éthique. De ce fait, les différents ISPITS s’engagent à imprégner les futures professionnelles de santé d’un ensemble de valeurs organisationnelles et professionnelles orientées vers le respect de l’humanisme, l’équité, l’intégrité, le civisme, la responsabilité, la construction d’une identité professionnelle - moteur de la socialisation professionnelle - et le développement d’une culture de soins infirmiers sécuritaires, de qualité, et conforme à l’éthique.

Organisation des études au sein des ISPITS

Nous nous limitons dans ce paragraphe aux conditions d’accès, au déroulement des études et aux débouchés des études auxquels le règlement intérieur des ISPITS réserve tout un chapitre.

1. Conditions d’accès

L’accès aux ISPITS est ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat scientifique. Les options d’orthophonie, de psychomotricité et d’assistant social sont ouverts aussi aux titulaires du baccalauréat série Lettres modernes. Le concours d’accès comporte trois étapes : la sélection sur dossier, l’épreuve écrite et le test d’aptitude. 
Les conditions d’accès ainsi que les modalités d’organisation du concours d’accès aux différents cycles ouverts au niveau des ISPITS sont rappelées annuellement par une circulaire de Monsieur le Ministre de la Santé. La Direction des Ressources Humaines relevant de l’autorité gouvernementale chargée de la Santé veille sur l’organisation de cette opération et assure l’accompagnement pédagogique des instituts. 
Le nombre de candidats à admettre par cycle est fixé par la commission centrale de la coordination de la Formation en concertation avec les directeurs des instituts concernés. Les résultats ne sont valables que pour l’année scolaire au titre de laquelle ce concours a été organisé.
La liste des candidats déclarés admis au concours d’accès aux instituts ainsi que la liste d’attente sont communiquées par affichage au niveau de ces Instituts et sur le site web de l’autorité gouvernementale chargée de la santé.

2. Déroulement des études

L’enseignement dispensé dans les ISPITS comprend un ensemble de modules, répartis par semestre, qui peuvent être enseignés sous forme de cours théoriques et/ou des travaux pratiques et/ou des travaux dirigés, soit des travaux sur le terrain ou projet, soit un stage. Cet enseignement est réparti en trois cycles :
  •   Le cycle de la Licence professionnelle ; 
  •   Le cycle de Master ; 
  •   Le cycle de Doctorat.

Ces cycles de formation sont sanctionnés respectivement par les diplômes correspondants. Chaque année d’études est composée de deux semestres comprenant chacun 16 semaines d’enseignement et d’évaluation. Les six semestres de formation en Licence correspondent à deux périodes :
  • Les semestres 1, 3 et 5 sont prévus de mi-septembre à mi-février.
  • Les semestres 2, 4 et 6 sont prévus de mi-février à mi- juillet.

Les étudiants bénéficient de vacances universitaires dont les conditions sont fixées par l’autorité gouvernementale chargée de l’Enseignement Supérieur.
Le cycle de la Licence professionnelle peut comporter une ou plusieurs filières constituées d’au moins une option dans les domaines des professions infirmières et des techniques de santé.